Les questions de population sont au cœur de la lutte contre la pauvreté et la promotion du développement durable.

Le taux de croissance, la pyramide des âges, la fertilité et la mortalité, les migrations, influencent tous les aspects du développement humain, économique et social. Les gouvernements doivent pouvoir recueillir et analyser les tendances démographiques, afin de pouvoir mettre en œuvre des politiques qui répondent aux besoins présents et futurs.

« En cette Journée mondiale de la population, j’en appelle à tous les responsables pour qu’ils fassent de la jeunesse une priorité des plans de développement, renforcent les partenariats avec les organisations de jeunes et associent les jeunes à toutes les décisions qui les concernent. En donnant dès maintenant aux jeunes les moyens d’agir, nous assurerons aux générations futures un avenir plus durable. »

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

Les tendances démographiques sont influencées par les décisions individuelles relatives à la procréation. Dans ce contexte, la santé reproductive et l’égalité des sexes sont des éléments déterminants.

La Journée mondiale de la population est célébrée chaque année le 11 juillet. Elle a pour objectif d’attirer l’attention sur l’urgence et l’importance des questions de population. Elle a été instituée par le Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour le développement en 1989.

En 2014, la Journée mondiale de la population est consacrée à la jeunesse. Dans le monde, actuellement, 1,8 milliard de jeunes façonnent les réalités sociales et économiques, les normes et les valeurs, et préparent l’avenir de notre planète. Pourtant, trop de jeunes continuent de lutter contre la pauvreté, l’inégalité et les violations des droits de l’homme qui les empêchent de réaliser leur potentiel personnel et collectif.

Protéger les droits des adolescents et des jeunes en général et investir dans leur avenir est essentiel à leur développement ainsi qu’à celui de leurs familles, leurs communautés et leurs pays. Pour cela il est nécessaire de leur offrir une éducation de qualité, des emplois décents, les moyens de subvenir à leurs besoins et l’accès aux informations et aux soins concernant la santé sexuelle et reproductive, y compris l’éducation sexuelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s